Presse: Les éditeurs annoncent une journée presse morte le lundi 17 septembre prochain

Le lundi 17 septembre prochain, les journaux ne paraîtront pas sur le territoire ivoirien. Cette décision a été prise ce jeudi 13 septembre, au terme de l’Assemblée générale extraordinaire du Groupement des éditeurs de presse de Côte d’ivoire (Gepci) qui a eu lieu au siège de l’institution à Adjamé.

Cette décision, selon Patrice Yao, président du Gepci qui a animé une conférence de presse, fait suite à la disposition prise par l’Etat de Côte d’ivoire d’orienter l’aide annuelle apportée à la presse pour l’impression des journaux  à d’autres fins. Une situation qui n’est pas faite pour arranger les choses dans ce secteur qui est déjà sinistré à cause de la mévente des journaux.

« Nous protestons contre le fait que l’Etat veuille orienter l’aide à l’impression vers autre chose. Il faut que nos autorités reviennent sur cette décision qui n’est pas faite pour aider les journaux », a indiqué le président du Gepci, entouré de plusieurs membres de son bureau.

Surtout que, selon Lui, la société Edipresse qui distribue les journaux doit trois (3) mois d’arriérés aux patrons de presse ivoiriens. « La responsabilité des problèmes de notre secteur incombe à Edipresse…Lire la suite sur pressecotedivoire.ci

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password