Elections régionales dans la Nawa : Des soupçons de fraudes menacent le scrutin…le gouvernement interpellé

A quelques jours du scrutin du 13 octobre 2018, des nuages noirs surplombent le magnifique ciel blanc de Soubré, capitale de la région de la Nawa. De graves révélations font état de cas de fraude massive qui se préparent dans le plus grand secret. Les élections régionales s’annoncent houleuses dans la Nawa. Il est déjà fait cas de fraude massive dans la boucle de cacao. Une situation qui fait grand bruit dans la région de la Nawa depuis ce lundi.

« Il y a quelques choses de très flous qui se trame à l’horizon. Le candidat Alain Donwahi a déjà mis un système de fraude massive sur pied. Des individus possédant des Gps, des tablettes et des fiches d’identification sont déjà sur le terrain pour recenser et faire voter les électeurs avant le scrutin du 13 octobre », déplorent des sources concordantes qui ont constaté des faits de fraude sur le terrain.

Selon ces sources, « Une fiche d’identification dont nous avons eu copie est distribuée aux populations, surtout aux jeunes. Ils utilisent comme prétexte de trouver du travail pour les jeunes s’ils leur accordent leurs voix. C’est un réseau très bien structuré qui a infiltré la région. Ils ont déjà pris contact avec des chefs de village pour cette besogne indigne », a fait savoir des cadres de la région. Cette révélation suscite beaucoup d’indignation dans la nouvelle boucle du cacao. Pour les populations, il ne fait l’ombre d’aucun doute qu’une fraude massive se prépare dans la Nawa. Sinon, comment comprendre que pour un simple recensement pour des emplois, il est fait mention des numéros du bureau de vote et cartes nationales d’identité. Cela sent le roussis », s’interrogent certains cadres ayant à leur possession les fiches de recensement incriminées.

A en croire les mêmes sources, des matériels pour mener à bien une possible la fraude, seraient déposés dans les quatre département de la région de la Nawa, notamment, Meagui, Gueyo, Buyo et Soubré six départements de la région de la Nawa. Au regard de ces soupçonnes de fraude des voies s’élèvent pour interpeller le gouvernement sur la nécessite d’organiser une élection transparente pour garantir la paix dans la région de la Nawa et dans tout le pays.

Carlverth Kouakou

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password