Bogouiné: Le sous préfet et l’ong Likoleh-Côte d’Ivoire célèbrent l’excellence

L’ONG « Likoleh entente » en langue Dan en collaboration avec la sous-préfecture de Bogouine (Man) à organisé le vendredi 03 août 2018, la journée de l’excellence.

Pour N’zi Daunatien Maurice, sous-préfet de Bogouine, l’objectif est d’inculquer à la population les notions d’excellence et de combativité, mais aussi et surtout de civisme. C’est pourquoi a t-il profité pour demander aux populations de ne pas vendre les terres, mais plutôt de les mettres en valeur, de banir les mariages forcés, de déclarer la naissance des enfants.

Bih Tiemoko Martin coordonnateur projet à L’ONG Likoleh Côte d’Ivoire en à profité pour remercier ses partenaires Osiwa et le PNUD, grâce à qui son ONG a exécuté de nombreux projets. Ce sont l’insertion d’au moins 30 femmes dans les instances traditionnelles de décision, l’installation de 12 comités de défense des droits des femmes, l’appuie financier à 12 groupements agricoles féminins, la mise en place d’une unité de transformation de manioc à Gouekangouiné. Aussi, l’ONG Likoleh Côte d’Ivoire oeuvre pour permettre à 600 enfants non déclarés à l’État civil d’obtenir leurs extraits de naissance. Toutes ces actions sont menées en synergie avec le sous-préfet de Bogouiné.

Créé en 2014, l’ONG Likoleh Côte d’Ivoire qui exerce dans la région du Tonpki, intervient dans la protection des droits des femmes et des enfants. Notons que cette cérémonie d’excellence à permis de récompenser plus d’une vingtaine de personnes composées de femmes agricoles, d’élèves et d’agents de la société civile.

Doumbia Balla Moïse

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password