Présidentielle 2020 : Comment le Rdr impose son rythme à ses alliés

Le Rassemblement des républicains (Rdr) met les bouchées doubles pour l’adoption du parti unifié. En plus de mettre le pied sur l’accélérateur, le parti au pouvoir met la pression sur ses alliés, notamment le Pdci de Bédié, pour l’adoption du parti unifié.

« L’idée du parti unifié a été mûrie avec le parti démocratique de Côte D’Ivoire(…)Bédié a bien signé l’accord politique qui auparavant portait le nom de manifeste », a indiqué Amadou Gon Coulibaly, lors de ce 4ème congrès extraordinaire, le samedi 5 mai au Parc des Sports de Treichville. Avant de rappeler que le Rdr a payé le lourd tribut lors de la crise post-électorale. «Soyons clair, en 2011,  seul le président Alassane Ouattara pouvait résister face au régime d’alors. Aujourd’hui nous sommes la première force politique grâce aux sacrifices du chef de l’Etat et des militants », a affirmé Amadou Gon Coulibaly, titillant  implicitement le Parti démocratique de Côte d’Ivoire de Bédié. De l’avis de certains observateurs, cette sortie du chef du gouvernement vise à rappeler au Pdci, que le pouvoir ne se cède pas sous l’autel d’accord mais au prix de sacrifices.

Comme pour inviter le Pdci à prendre le train en marche, la secrétaire général du Rdr, Kandia Camara, a indiqué : « Le train du parti unifié est en marche et le Rdr est résolument engagé dans cette dynamique afin d’aboutir à la fusion de tous les partis membre Rhdp ».

S’adressant directement au Pdci, Alassane Ouattara, le président d’honneur du parti à la case a invité Bédié à vite parapher les documents finalisant la création du parti unifié avant de mettre en garde l’Upci. «Je veux être clair, le RHDP se constituera avec ceux qui le voudront bien. Ce n’est pas une obligation. Je prends donc acte de la décision de l’UPCI de ne pas faire partie du RHDP, en tout cas à la date d’aujourd’hui. Maintenant que nous avons les textes fondateurs et l’Accord politique et conformément à la volonté exprimée par nos militants, je demande à la direction du RHDP de procéder à leur dépôt au ministère de l’Intérieur. Pour la consolidation du RHDP, je propose l’organisation du congrès constitutif du RHDP dans les meilleurs délais, pour nous permettre d’asseoir le RHDP dans toutes les régions de notre pays. Ce congrès constitutif devra poser les bases du choix de notre futur candidat à l’élection présidentielle de 2020 », a indiqué le chef de l’Etat.

Après cette déclaration, des questions taraudent les esprits de plusieurs observateurs politiques. Alassane Ouattara a-t-il consulté Bédié avant cette déclaration emprunt de mise en garde ou tente t-il de court-circuiter le Sphinx de Daoukro ? Pour plusieurs analystes, le Rdr tente d’imposer son rythme à tous ses alliés n’en déplaise à Bédié qui maintient que 2020 est non négociable tout comme Mabi Toikeusse de l’UDPCI.

Dimitry Chrysostome

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password