Parti Unifié/Henriette Diabaté assure les militants : « le RDR ne disparaitra pas malgré le parti unifié»

La présidente du Rassemblement des Républicains (RDR), Henriette Diagri Diabaté a assuré samedi les militants qui craignent la dissolution du RDR avec la création du RHDP unifié, que le parti «ne disparaitra pas ».

Henriette Diagri Diabaté s’exprimait à l’ouverture du quatrième congrès extraordinaire du RDR au palais des sports de Treichville (sud d’Abidjan) ou plus de 2.000 congressistes se sont rassemblés pour adopter les textes du parti unifié.
 «Certains sont inquiets et se posent des questions,  ce changement peut il s’opérer sans risque pour le RDR ?  Le RDR ce pourquoi, nous avons grandi ensemble, les coudes serrés face à bien d’adversité. Nous nous sommes battus pour accéder finalement au pouvoir d’Etat,  le rdr  v a-t-il survivre à cette opération,  il y a une semaine, nos comités scientifiques du congres ont organisé un symposium, avec des intellectuels et des universitaires de toutes les disciplines, pour réfléchir notamment au contenu politique, juridique idéologique, historique, philosophique, économique et diplomatique du projet de parti unifié. Nos conclusions nous apaisent,  ceux qui craignent la dissolution du RDR peuvent être rassurés, la création du RHDP unifié ne doit pas nous inquiéter,  le RDR ne disparaitra pas. Le rdr ne va pas se dissoudre dans le RHDP, le RDR ne se reniera pas », a affirmé la présidente.
« C’est donc aujourd’hui que nous décidons de notre plein gré,  en nous regardant droit dans les yeux,  de contribuer à la transformation du RHDP en parti unifié (…)Ce que nous avons décidé de faire, c’est un acte politique, historique, qui au contraire nous renforce, nous décidons en toute conscience d’unir nos forces  à celle des autres houphouetistes sans nous dissoudre dans une entité plus large et en préservant nos identités singulières, oui mesdames et messieurs, Houphouetste de tous les partis, nous avons raison de nous rassembler, nous savoir qu’ensemble si nous restons conscients  de notre force dans l’union,  notre responsabilité à l’égard du pays, la Côte d’Ivoire restera stable pour longtemps. En disant cela je pense à notre jeunesse, je pense à ceux qui viendront après nous. A qui nous nous devons de laisser un pays en ordre,  en paix, en route vers l’émergence, une mère partie dans laquelle la devise,  Union, Discipline travail, aura tout son sens », a-t-elle martelé.
Fulbert YAO
Abidjan (Côte d’Ivoire

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password