Politique : Gnamaka Eric invite le pouvoir à libérer les prisonniers militaires et à se souvenir des victimes de Nahibly, Guiglo, Duékoué…

Le président fondateur du Forum de la Société Civile Africaine (FSA) a, au cours d’une Assemblée générale, le dimanche 27 janvier 2019 à Marcory, invité le chef  de l’État à libérer les prisonniers militaires.

« Nous saluons, la volonté du chef de l’Etat de ne plus mettre des personnes en prison pour leur opinion politique et d’avoir libéré des prisonniers politiques.  Si le Président reconnait qu’il y a eu des prisonniers politiques qu’il libère maintenant les prisonniers militaires de la crise de 2010 », a souhaité Eric Gnamaka.

S’agissant de la présidence de la Commission électorale indépendante et des débats autour de la libération de l’ex-président Laurent Gbagbo, Gnamaka  Eric  a interpellé le gouvernement : « Une seule personne ne peut pas être la source de conflit pour un pays c’est pourquoi Youssouf Bakayoko doit démissionner. Il faut éviter de faire croire qu’il y a juste des victimes à Abobo, Anyama…. il  y a eu des victimes à Nahibly, Guitrozon, Duékoué, Yopougon donc des victimes dans tous les camps, que l’avocat des victimes fasse preuve d’impartialité. Pour le cas Gbagbo, Si la Cpi a déclaré après des années de procès qu’il est acquitté, il faut le libérer sans débat », a indiqué Gnamaka.

Le conseiller municipal a saisi cette occasion pour annoncer une grande tournée pour la réconciliation à travers le pays et un grand rassemblement prévu le 7 Août en faveur de la paix en Côte d’Ivoire.

Dimitry Chrysostome.

 

 

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password