L’ONU vote une résolution pour protéger les hôpitaux et le personnel de santé

L’Organisation des Nations Unies (ONU) a voté une loi visant à protéger les installations médicales et le personnel sanitaire dans les zones en proie à des conflits.

La résolution qui a été voté à l’unanimité stipule que les bombardements des hôpitaux et l’agression du personnel de santé peuvent être qualifiés de crimes de guerre. Cette décision est consécutive au bombardement le 27 avril dernier d’un hôpital et d’un immeuble résidentiel en Syrie à l’Est d’Alep qui a causé la mort de 20 civils.
La flotte aérienne de l’armée syrienne a été accusée par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme d’être à l’origine de ces frappes mortelles.
L’ONU souhaite que les parties en conflit « mette au point des mesures efficaces pour prévenir » ces violences et pour protéger le personnel médical et les travailleurs humanitaires.
MYNA

 

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password