L’Alliance pour le changement paie les frais de la guerre Soro-Ouattara

L’alliance Pour la paix et le Changement (APC), à peine érigé en Parti politique, est au bord de l’implosion. Des membres ont annoncé la destitution de leur leader Alphonse Soro, à l’issue d’une Assemblée générale qui s’est tenue ce samedi dans la commune de Koumassi.

Au cours de cette rencontre, Kader Ouattara a été désigné président du comité ad-hoc, en vue de l’organisation dans un délai d’un mois d’une Assemblée générale élective.
Cette branche dissidente qui indique être proche du Président Alassane Ouattara, compte dénoncer auprès des autorités l’utilisation « illégale » de ses initiales.

Samedi dernier, l’APC était passée de mouvement de la société civile à Parti politique, lors d’une AG extraordinaire convoquée par son Président Alphonse Soro. Cette nouvelle entité avait pour mission de soutenir la candidature à la présidentielle de 2020, de l’ancien chef du parlement ivoirien Guillaume Soro.
L’Alliance pour le changement pourra-t-elle résister au syndrome de la division là où ses aînés tels que le FPI, le MFA le PIT ont eu du mal à s’en remettre. La réaction des premiers responsables de cette formation politique est attendue.

MYNA

 

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password