Crise au Plateau : Des conseillers municipaux exigent la vérité avant l’installation d’Ehouo Jacques

Des adversaires d’Ehouo Jacques sont montés au créneau, ce mardi 12 mars 2019,  lors d’une conférence de presse pour exiger la poursuite de la procédure judiciaire engagée contre Ehouo jacques, soupçonné de détournement de fonds de près de 6 milliards F cfa.

Des conseillers municipaux de l’équipe sortante et des cadres de la commune des affaires ont invité Jacques Ehouo à se mettre à la disposition de la justice s’il est convaincu de son innocence dans l’affaire de ‘’détournement de fonds’’.

« On ne peut pas installer un  maire dans des conditions aussi floues pour diriger la commune Plateau qui est la vitrine de la Côte d’Ivoire », a indiqué Koffi Martin, conseiller municipal, cadre du Pdci et résident dans ladite commune depuis 30. A en croire le porte-parole des intervenants, il faut laisser la justice faire son travail afin de rétablir la vérité et cela  loin des émotions et des intérêts politiques. « Nous n’avons rien contre la personne d’Ehouo Jacques, nous voulons juste que la justice fasse son travail afin de nous blanchir et restaurer notre dignité. Ensuite le conseil municipal sera installé dans la transparence pour le bien de tous afin d’éviter qu’on accuse toute l’équipe sortant de malversation», a indiqué Koffi Martin, cadre du Pdci.

Rappelons que Jacques Gabriel Ehouo, tête de liste Pdci, a remporté l’élection municipale du 13 octobre 2018, dans la commune du Plateau. Mais ce dernier n’a pu être installé le jeudi 13 décembre 2018, dans les fonctions de maire car accusé de détournement de fonds sous l’ère Akossi Bendjo.

Dans la foulé la commune du plateau a été mise sous tutelle par le gouvernement et confiée au préfet d’Abidjan qui préside de la délégation spéciale en charge désormais de la gestion de la commune du Plateau en attendant la fin de la crise.

Chief Dadi

 

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password