Côte d’Ivoire: Décès d’Aboudrahamane Sangaré, fidèle compagnon de Gbagbo

Le Front populaire ivoirien (FPI) est en deuil. Aboudrahamane Sangaré qui dirigeait la branche radicale de ce parti est décédé, ce samedi, selon des sources concordantes.

Sa mort intervient moins de deux semaines après celle de Marcel Gossio, un autre cadre du FPI, tendance Affi N’Guessan, décédé d’un arrêt cardiaque le 21 octobre dernier.

M. Sangaré, à en croire plusieurs sources, souffrait d’un cancer de la prostate dont il avait été opéré et il était, depuis plusieurs jours, hospitalisé dans une clinique de la place.

Surnommé le gardien du temple, Aboudrahamane Sangaré est resté fidèle à l’ex-président Laurent Gbagbo. C’est lui qui dirigeait le FPI depuis l’arrestation et le transfert de ce dernier à La Haye.

NOMA MIZ

 

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password